Sarko était-il bourré au sommet du G8 ?

Publié le par .

Sarko était il ivre ?


Le nouvel observateur en parle :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20070610.OBS1049/sarkozy_etaitil_ivre_au_g8_.html


Le Monde- aussi : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3220,36-921248@51-912509,0.html

mais le reste de la presse reste bien discret.

20 minutes avance une théorie
intéressante : http://axelkarakartal.blog.20minutes.fr/archive/2007/06/10/sarkozy-saoul-au-g8-emballement-rapide-de-la-blogosph%C3%A8re.html] : M. Poutine lui aurait raconté une blague et il serait arrivé à la conférence de presse en riant encore !

Voici un extrait de la conférence de presse


Des amis disent qu'il n'était pas ivre, bien fatigué oui, mais pas ivre http://www.dailymotion.com/video/x27xfa_non-sarkozy-netait-pas-ivre-resume

Certains pensent qu'à ce sommet du G8, les Grands du Monde ont pu se laisser aller à boire. Mais il paraît que Bush ne boit que de la bière sans alcool. Ce fut sans doute le cas aussi pour notre Sarko bien aimé. Et il aurait pu être victime d'un effet placebo

En tout cas, retenons ce grand principe :

 "nous avons décidé de ne plus critiquer Nicolas Sarkozy, depuis qu'il est Chef de l'Etat, Président légitime de tous les Français. Ni Alain Hunuult maire de Châteaubriant, ni Michel Hunault le dépité Ducoin".

Lire ici : c'est sérieux ou c'est du troisième degré ?  http://axelkarakartal.blog.20minutes.fr/archive/2007/06/10/sarkozy-saoul-au-g8-emballement-rapide-de-la-blogosph%C3%A8re.html

-----------------


Notre du 12/06/2007: Le présentateur belge  s'est excusé. Mais les images sont là.... et les commentaires de presse jouent sur les mots : "Alors, saoûl ou pas ? En écoutant intégralement l'audio de la conférence en question sur le site de l'Elysée, Nicolas Sarkozy ne semble pas éméché mais plutôt essoufflé, pas préparé, hoquetant (un problème de digestion ?), peut-être grisé tout simplement par sa propre prestance et son rang de puissant au milieu des puissants de ce monde" écrit Ecrans.fr

C'est aussi ce que dit le journal suisse "Le Temps" : "je l'ai, pour tout dire, vraiment trouvé à côté de la plaque. Pas alcoolisé. Plutôt survitaminé. Comme dopé. Quelque chose sonnait faux dans ses mots. Il n'était pas ce soir là le chef de l'Etat français. Il était «Sarko»: cet énergique politicien qui vous veut du bien, vous sourit mécaniquement, est bourré de tics et ramène tout à lui: la victoire arrachée à Bush sur le climat, l'arrêt des souffrances au Darfour... Je l'ai suivi en campagne électorale, avec le correspondant du Temps à Paris Sylvain Besson. Il est comme ça. Il lui faut du pathos, de l'adhésion, une bonne dose de «Je», de «moi».

Amphétamines, alcool, déprime? Laissons de coté les rumeurs qui vagabondent sur l'internet. Ce qui m'a sidéré, en cette fin d'après-midi au G8, c'est que Nicolas Sarkozy ne parlait pas de l'état du monde. Il nous parlait de lui, de sa «franchise», de son «agenda», de son «calme». D'abord ivre d'être là. Saoulé par ses propres paroles. "

-------------------------

Sarkozy : je n’avais rien à dire

Selon le Monde du 20 juin 2007, (et Le Parisien du même jour), M. Sarkozy a donné les explications suivantes : "J’étais en retard, j’ai donc monté les escaliers quatre à quatre, raconte-t-il. Je n’avais rien de particulier à dire. J’ai donc demandé s’il y avait des questions. Je ne bois pas une goutte d’alcool. Je n’ai pas de mérite : je n’aime pas cela."

Se disant très étonné par la polémique et l’hypothèse d’une éventuelle ébriété après la diffusion de nombreuses versions de la séquence sur Internet, le président de la République affirme avoir découvert les images de sa prestation seulement lundi 18 juin. Selon Le Parisien, son épouse Cécilia et deux de ses enfants étaient "hilares" en la regardant.

Les différentes versions de la vidéo mises en ligne sur la Toile ont été vues plus de 15 millions de fois, d’après le groupe Réseau territoires et géographie de l’information.




Voir aussi le site : http://www.journal-la-mee-2.info

Publié dans bp44036

Commenter cet article